Combattre l’isolement du dirigeant d’entreprise avec E&E.

18 mai 2019

Ils sont issus de professions très diverses mais ils ont un point commun : l’isolement ! Claudine Pery, Présidente de l’association E&E et son équipe viennent en aide aux chefs d’entreprise notamment grâce à des soirées d’entraide. Espace de rencontres, d’échanges et de partage en toute bienveillance. 

• Pourquoi avoir créé l’Association Entraide & Entrepreneurs ?

En 2012, j’ai développé l’association 60000rebonds avec le fondateur Philippe Rambaud jusqu’en 2015. Cette association aide essentiellement les entrepreneurs ayant subi une liquidation judiciaire pour leur permettre un rebond professionnel.
Avec cette expérience et suite à de nombreuses rencontres avec des entrepreneurs, j’ai constaté que souvent, une aide aurait évité de tels gâchis à la fois pour eux mais aussi pour la société.
C’est ce qui a motivé la création de E&E en 2016 en proposant aux entrepreneurs en difficultés un accompagnement complet professionnel et moral qui leur permette de passer ce difficile cap jusqu’au redéploiement de leur entreprise.

 

• Comment se caractérise et comment prévenir l’isolement du chef d’entreprise ?

Décrire l’isolement est très compliqué. Lorsque le chef d’entreprise est dans cette situation, il devient hyper actif, prend les mauvaises décisions. Il rentre dans un cercle dans lequel il ne peut plus parler parce que : les collaborateurs, les clients, les fournisseurs, les organismes sociaux vont prendre des mesures drastiques à son égard et condamneront l’entreprise à une mort certaine. Donc, il encaisse et il garde cela pour lui. Il pense souvent leurrer son entourage par cette pression inhumaine.

 

• Concrètement comment votre association vient-elle en aide aux entrepreneurs ?

J’organise avec l’entrepreneur un entretien d’une heure, libre de toute structure, afin que l’expression soit totalement libre.
Après avoir fait la synthèse des informations retenues, un comité d’intégration est programmé dans les 10 jours suivants. Ce comité composé des membres du bureau, de 2 parrains, d’un avocat et d’un accompagnant moral va recevoir l’entrepreneur pour qu’il présente de manière structurée son entreprise et l’expression de ses besoins. Après analyse, un plan d’actions planifiées lui est soumis avec des objectifs précis qu’il a lui-même validé.
L’accompagnant peut commencer sous la responsabilité du parrain N° 1.

Un calendrier de rencontres est fixé avec des réunions régulières pour faire des points d’étape avec l’équipe dédiée jusqu’au total rétablissement de l’entreprise avec les objectifs réalisés.

A savoir que, les entrepreneurs arrivent souvent trop tard pour se faire aider et nous sommes contraints de passer par le tribunal de commerce pour engager des procédures de prévention ou collectives.

Le mot de la Présidente

Les entrepreneurs arrivent souvent trop tard pour se faire aider

• La prochaine soirée est sur le thème «combattre l’isolement du dirigeant d’entreprise», comment va-t-elle se dérouler ?

Un groupe de 40 personnes sera présent afin de créer de l’interactivité entre les présents par le biais d’expériences sur le sujet retenu.
C’est Frédéric Duplessy , ancien chef d’entreprise, maintenant psychanalyste qui va lancer la discussion , puis quelques entrepreneurs « relancés » parleront de leur expérience afin de lever les replis éventuels. Le but que chacun dans ce cercle parvienne à parler et à libérer ses peurs afin que la solidarité joue son rôle en échangeant de bonnes pratiques et en arrêtant le processus de la solitude.
L’idéal serait qu’au fil du temps, les entrepreneurs sachent qu’il y a un endroit où ils peuvent s’exprimer librement sans jugement.

• En quoi le soutien financier de la Fondation GARANCE est-il important pour votre association ?

Notre association vit très modestement de ses cotisations, des subventions de la mairie de Bordeaux et de Bordeaux Métropole. Des discussions sont en négociation avec la région Nouvelle Aquitaine.
La Fondation GARANCE, nous apporte un soutien financier très important. Avec la somme allouée, nous pouvons réaliser 6 séances/an. Sans elle, nous n’aurions pas mis ce projet en place. D’autre part, notre action soutenue par la Fondation GARANCE sur le plan de la communication peut ajouter à la crédibilité de sa propre mission.
Il nous faut continuer à enthousiasmer les créateurs d’entreprises tout en les aidant à se protéger.

Ce sera long, ce sont des changements de mentalités.
Il faut faire évoluer les modalités des cotations qui n’ont pas changé malgré les dernières lois votées. Il y a beaucoup de combats à mener avec GARANCE et nous pouvons nous aider, c’est aussi cela la solidarité.