Projet APESA – Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aigüe.

La Fondation GARANCE renouvelle pour la deuxième année consécutive sa dotation pour permettre à APESA France de développer son programme d'aide sur le plan national.

20 novembre 2019

Dans le cadre de l’appel à projet, la Fondation GARANCE attribue aux organismes sectionnés une subvention destinée à développer une action de prévention des risques de santé en direction des entrepreneurs et des conjoints de l’économie de proximité.

Le 7 novembre 2018, le Comité exécutif de la Fondation GARANCE avait déjà décidé d’octroyer 20 000 € à l’association nationale APESA

Olivier TORRES, enseignant-Chercheur à l'Université de Montpellier

Le capital santé de l’entrepreneur est le premier capital immatériel d'une entreprise.

Depuis la crise économique de 2008, une hausse du nombre d’entreprises en difficultés a été constatée dans les Tribunaux de commerce.

Il existe une importante détresse psychologique du chef d’entreprise et les professionnels des juridictions consulaires se trouvent souvent démunis pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin. La mauvaise santé financière d’une entreprise atteint souvent la santé psychologique de nombreux entrepreneurs qui investissent non seulement des capitaux mais également leur vie dans leur entreprise.

Face à une situation d’échec, de souffrance il leur est pourtant demandé d’être les acteurs de leurs procédures !

 

Face à ce constat Marc Binnié, greffier associé du tribunal de commerce de Saintes et Jean-Luc Douillard, psychologue clinicien ont créé l’association APESA France (Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance psychologique Aigüe). 

Le dispositif APESA a pour finalité concrète d’apporter une réponse à la détresse et aux idées noires de certains entrepreneurs et de donner aux professionnels qui les accompagnent au quotidien, des outils simples adaptés à ces situations extrêmes. La prise en charge est rapide, gratuite, confidentielle et de proximité. Apesa est une association engagée dans l’action.

 

 

Marc Binnié, Président APESA

On parle de l’entrepreneur en difficulté, mais qui s’occupe de lui ? Stress, désespoir, idées noires… C’est dans cet état là que l’on reçoit les chefs d’entreprise. Ces hommes et ces femmes qui se sont toujours battus pour leur entreprise, se retrouvent moralement affaiblis, leur situation matérielle et familiale se dégrade. APESA est là, pour rétablir un équilibre en les accompagnant psychologiquement dans leurs difficultés et pour éviter que les idées noires ne prennent le dessus.

Comment se met en place l’aide auprès des chefs d’entreprise ?

La première question posée est simple, il s’agit de : « Et vous personnellement, comment allez-vous ? ». Les entrepreneurs se rendent compte qu’ils comptent encore, ils se confient. Durant cette première prise de contact par téléphone, le psychologue travaillant au sein d’une structure appelée Ressources Mutuelles Assistance (RMA) située à Nantes évalue la gravité de la situation. Une fiche alerte est dressée.

Dès réception de la lettre, généralement dans les 2 heures, un entretien téléphonique est initié par un professionnel de santé du réseau local d’APESA France. 5 séances avec un psychologue près du domicile du chef d’entreprise sont programmées.

Depuis sa création APESA a formé plus 2011 sentinelles, regroupe plus de 925 psychologues, et plus de 2480 fiches « alerte » ont été dressées.

Aujourd’hui plus de 56 tribunaux de commerce et 2 tribunaux de grande instance, celui de Strasbourg et de Nouméa ont spontanément adopté le dispositif APESA.