La Fondation GARANCE a récompensé 23 apprentis de l’artisanat pour leur mérite et leur parcours d’excellence

29 mai 2019

Mercredi 22 mai 2019, il flottait un sentiment de fierté et d’émotion dans la salle de conférence du Musée des Arts et métiers de Paris. Pour la quatrième année consécutive, les membres du Comité exécutif de la Fondation GARANCE ont remis des bourses d’Excellence à 23 lauréats méritants et motivés.

Contrairement à une idée reçue, l’apprentissage n’est pas une voie simplifiée. La volonté de la Fondation GARANCE est notamment de revaloriser son image en œuvrant pour la transmission des valeurs et du savoir-faire de l’artisanat.

Cette démarche novatrice constitue un levier en matière d’apprentissage : « GARANCE est un acteur historiquement ancré dans l’artisanat qui s’est toujours impliqué en faveur du développement du secteur. Les bourses d’Excellence sont le programme phare de notre Fondation. Avec l’ensemble des membres du Comité exécutif, nous sommes particulièrement fiers de cette action. L’artisanat a de l’avenir ! » a souligné Serge CROUIN, président du comité exécutif de GARANCE.

 

La cérémonie commence par le témoignage de l’invité d’honneur Régis MARCON, chef trois étoiles. Un témoignage touchant et bienveillant. Monsieur Régis MARCON, c’est la voie de la sagesse. Chef depuis longtemps , il nous raconte:

« Ça fait 47 ans que je fais de la cuisine, je suis encore plus passionné qu’à 15 ans. C’est incroyable le bonheur que je prends dans ce métier. »

Et pourtant, lorsqu’il intègre en 1972, l’Ecole hôtelière de Grenoble la première année n’est pas concluante. C’est une rencontre avec son maître d’apprentissage, un pâtissier, qui déclenche une véritable vocation.

Il nous parle de son parcours, de ses différentes distinctions, de ses projets mais les maîtres mots de son discours restent le savoir-faire, la générosité, la passion et l’envie. L’apprentissage est une belle aventure, qui permet l’intégration sociale et professionnelle.

La soirée se poursuit par la prise de parole de trois lauréats des bourses d’Excellence de la Fondation GARANCE. Ils sont apprentis cuisiner, tailleur de pierre ou encore en bac pro maintenance des véhicules. Tous sont très fiers et témoignent de leurs expériences et de leurs objectifs.

 

Paul Vergonjeanne, tailleur de pierre de 27 ans, nous impressionne par son parcours. Après une formation en IUT génie civile, le jeune homme poursuit avec un CAP tailleur de pierre. Grâce à la bourse d’Excellence qu’il a obtenu l’année dernière (2018), il a pu intégrer un Master d’architecture en un an. En plus d’être un étudiant brillant, Paul a participé à la restauration de cathédrales à Bordeaux et à Rodez mais également à la construction d’un escalier moderne à Singapour.

« En France nous sommes formés avec une démarche d’excellence »

Le mot de la fin est prononcé par Mikaël SOUID OLIVERAS. C’est ici, que la soirée prend tout son sens : l’apprentissage est une voie d’excellence pour TOUS. L’assemblée écoute avec émotion, le jeune homme remercier l’équipe pédagogique de l’Ecole hôtelière de Paris et ses maîtres d’apprentissage à Matignon, où il fait ses classes.